Bien réussir sa vidéo pour les réseaux sociaux : les 5 points clés

On le voit bien depuis des années, c’est le format vidéo qui prime sur les réseaux sociaux. C’est le type de contenu le plus performant avant les photos et textes. On les utilise pour tout : interviews, vidéos récap d’événements, tutos, etc. et avec les performances des caméras de smartphones, tout le monde peut désormais réaliser du contenu viral.

Il y a néanmoins des codes à connaitre et à respecter pour se faire une place et se démarquer des concurrents. On vous explique ici en 5 points comment bien réussir sa vidéo pour les réseaux sociaux.

1. Adoptez les codes des réseaux sociaux

C’est en faisant de la veille continue et en s’intéressant aux nouvelles tendances que l’on évite des décalages.

Alors, on vous conseille lorsque vous consommez des vidéos de prendre le réflexe de noter des idées et des pratiques qui vous ont marquées. 

Une chose est sûr, on sait que les internautes, submergés dans un flot de contenus, cherchent à consommer du contenu court, rapidement et facilement. On parle de snack content.

En consommant régulièrement des vidéos sur les réseaux vous saurez plus naturellement quels sont les codes et les formats sur les différentes plateformes. On entend par là l’adaptation au support mobile avec les vidéos verticales, les durées de vidéos assez courtes, les formats d’interviews type « fast & curious » ou « à la Brut », etc. 

2. Captez l’attention dès la première seconde

Les internautes sont de plus en plus submergés par des contenus. C’est pourquoi il est plus qu’important de frapper fort, dès le début, pour attirer l’oreil. Placez alors votre « money shot » ou une phrase impactante si c’est un interview en premier. Évitez de vouloir garder à tout prix l’ordre chronologique des séquences. Commencer par une image forte, dont vous savez qu’elle va toucher votre cible, est le meilleur moyen d’accrocher l’internaute et d’améliorer ses performances sur les réseaux. Reste ensuite tout un travail de rythme de montage pour garder en haleine votre cible le long de votre vidéo.

3. Misez sur le storytelling

En humanisant votre marque et vos contenus, vous créez une relation de proximité avec votre audience. Les vidéos sont l’opportunité pour votre marque de raconter des histoires captivantes. Elles peuvent tourner autour de votre activité, de votre personnel, de vos valeurs, etc. Il faut qu’à travers vos vidéos, les internautes ressentent des émotions plus ou moins fortes. Sans ça, votre cible aura du mal à s’attacher à votre marque. En ayant cette relation de proximité avec vos internautes, vous vous garantissez d’obtenir plus d’interactions sur vos réseaux. N’oubliez pas d’adapter votre langage et le ton de vos vidéos à cette dernière pour que votre message passe de la manière la plus efficace possible.

4. Choisissez un matériel adapté

Pour ce qui est du cadrage, on ne peut que vous conseiller la qualité en investissant dans une caméra semi-professionnelle comme un Panasonic GH5, un Sony A7iii, etc.

Mais il faut avouer que les caméras de smartphones deviennent de plus en plus performants. Son côté pratique et son coût font qu’ils sont devenus l’outil fidèle des marques pour la création de contenu. Si vous faites le choix de filmer avec un smartphone, on vous conseille tout de même d’investir dans un stabilisateur ou un trépied.

Côté lumière, il faut s’assurer lors du tournage de pouvoir éviter les contres jours. Aussi, on l’oublie souvent, il faut faire attention à l’ensoleillement changeant. Si vous filmez une interview à côté de fenêtres par exemple, privilégiez alors un endroit clos pour éviter des surexposition et variations de couleurs. Munissez-vous alors d’un éclairage artificiel si besoin.

Enfin, le son est un élément trop souvent négligé. Une bonne qualité sonore est d’autant plus importante lors d’interviews. Investissez donc dans un micro-cravate dont les modèles premiers prix feront largement l’affaire pour de nombreuses vidéos.

Pour terminer sur les aspects techniques, gardez à l’esprit que l’imperfection et le rendu «brut» permet d’humaniser la vidéo. Autrement dit, inutile de vouloir faire trop « pro » lorsqu’il n’y en a pas besoin. 

5. N’oubliez pas les sous-titres !

On l’oublie souvent mais 85% des vidéos sur Facebook sont regardées sans son. Pensez donc à intégrer des sous-titres à vos vidéos, en particulier les interviews. Pour plus de visibilité, on vous conseille d’ajouter une ombre au texte ou de les intégrer dans des encarts opaques.

Bien réussir sa vidéo, c’est prendre en compte tous ces éléments avant même de l’imaginer. En consommant régulièrement des vidéos sur les différents réseaux sociaux et en s’y intéressant vous aurez davantage de facilité à repérer les bonnes pratiques. Une chose est sûre, le storytelling a une place importante dans la conception de vos contenus. Vient ensuite le matériel qui doit être adapté au message que vous voulez faire passer. Cela veut dire qu’il n’est pas nécessairement obligatoire d’investir dans du matériel coûteux : le côté brut et « homemade » a son importance pour certaines vidéos.

 

Vous souhaitez vous assurer d’une vidéo adaptée à votre marque et aux dernières tendances des réseaux sociaux ? L’agence KZN est spécialisée dans la création de contenus et saura vous simplifier la tâche grâce à son expérience. Pour recevoir nos conseils ou un devis, n’hésitez pas à nous contacter. Il suffit d’appeler le 04 22 13 56 37 ou d’envoyer un message dans la rubrique Contacter l’agence KZN.